Portfolio

Mafia Gouvernementale

 

Depuis plus de 100 ans, les abus de nos gens de pouvoir se répètent. Malgré les enquêtes, les commissions et les dévoilements de nos journalistes, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Crime et corruption sont des synonymes de « s’pas grave et j’ m’en fous ». L’odieux de tout cela est que presque jamais personne appartenant à ces criminels du pouvoir n’est condamné (ou simplement accusé) malgré la preuve irréfutable du geste posé.

Dans la série « Mafia Gouvernementale », je compile des méfaits de nos gens de pouvoir tout en espérant qu’un jour une personne lira ceci et aura le charisme et la force de nous entraîner tous ensemble à leur faire face et alors, enfin, obtenir une justice sociale équitable.

Le mot d’ordre est le suivant : « Je commets un crime, je suis condamné, je paye » ou « La personne de pouvoir commet un crime ; elle doit être condamnée et elle doit payer. » Là est la justice sociale équitable. Ainsi nous finirions par bâtir ce monde que nous méritons.

Yves Pelletier

Voici un extrait de Mafia gouvernementale 2005…

Voici un extrait de Mafia gouvernementale 2006…

Voici un extrait de Mafia gouvernementale 2007…

Site Politicaillerie.com

Publié le: 2 novembre 2014 | Commentaires: 0

L’Ère des Insectes

Ah ! La science-fiction !

Littérature de détente qui nous fait si souvent rêver !

Or, plusieurs genres de science-fiction : celle de l’espace, celle de tous les jours, celle d’un avenir rapproché ou d’un futur lointain… Outre cela, il y a le fantastique, l’horreur et j’en passe.

Ce site fait place à tout ceci, et « l’Ère des insectes » est le premier à ouvrir le bal. Croyez-moi, avec cette histoire, vous allez danser.

Yves Pelletier

 Apprécier les deux premiers chapitres…

Publié le: 2 novembre 2014 | Commentaires: 0

Réon III

Vous aimez l’action intergalactique ?

Vous avez un faible pour les batailles rangées de vaisseaux dans l’espace et les immenses armées d’envahisseurs ?

Vous prenez plaisir à connaître des personnages puissants, caractériels que l’on déteste ou qu’on adore ?

Voici un « space-opéra » incomparable qui ne laissera personne indifférent.

 

Réon III, c’est près de 4000 pages, huit volumes et… 25 ans de travail.

Yves Pelletier

Visitez le site Réon III

Savourer les premiers chapitres du volume I … L’empire sous Réon III

 

Publié le: 2 novembre 2014 | Commentaires: 0